Depuis le 07 novembre 2016, l’OEECI a initié une vaste campagne d’inspection générale de sa base.

Une forte équipe débarque par surprise dans les écoles membres de la structure pendant les heures de cours afin de contrôler au mieux le travail effectuer sur le terrain par leurs confrères enseignants et directeurs d’école.

Cette tournée permet à l’organisation d’évaluer divers objectifs :


  • Se rassurer du respect des programmes officiel du gouvernement et de l’enseignement confessionnel islamique en Côte d’Ivoire.
  • La présence des cours et le traitement des élèves
  • Le Prélèvement de la participation financière des élèves à la construction du complexe scolaire.
  • La Mise à jour des cotisations d’adhésion et des pancartes OEECI a affiché à la façade des écoles.
  • Le rappel des conditions de l’agrément de l’Etat

La commune de Koumassi fut La première commune sillonnée pendant la première semaine. Plus de 46 écoles affiliées à l’OEECI ont été visité chacune. Nombreuses étaient en règle tandis que la visite a permis à d’autres de se mettre à jours par rapport aux programmes et aux cotisations.

Cette action est bien une force de frappe de l’OEECI car elle a engendré un gros budget financier de la trésorerie. Mais Cela était nécessaire car les écoles bénéficient d’un rapprochement de sa tutelle et aussi des conseils d’usages expérimentés. Ainsi l’OEECI prend en main en surveillant de prêt l’avenir des enfants élèves afin qu’il soit plus prometteur.

Les prochaines communes du district d’Abidjan sont déjà programmées par la commission avant de s’attaquer aux régions de l’intérieur de pays.


Chargement de la conversation